En attendant demain

Elle attendait demain, il ferait bien meilleur

Elle égrainait les heures, il fallait bien survivre

Partie à la dérive, épouser un soupir

Plus un son, plus un rire, un silence oppressant

 

Ainsi allait son temps, pleins de vides et de doutes

Incertaines déroutes, oubliée de l’Amour

Voyage sans retour, un cœur larmes et chagrins

Dès le petit matin, parfum de solitude

 

Chasser l’incertitude, éterniser l’instant,

Vivre en renoncement, taire tous ses désirs

Redouter le plaisir, refermer son écrin

Elle avait pourtant faim, faim de vie, faim de joies

 

Elle avait autrefois, des rêves plein le cœur

Recueilli tant de pleurs, offert sa discrétion

Aimé sans conditions, donné et partagé

Discrète et effacée, une étoile filante …

 

Une belle âme ardente, œuvre de l’infini

Aux horizons jaunis, une force, un sourire

Une offrande à nos pires, et le temps qui passait

Étouffant de secrets, la noyait lentement

 

La grâce de l’instant, la puissance divine

La candeur enfantine, un son, une harmonique

Tout ce qui fut magique, infiniment précieux

Oublié sous les cieux, un cauchemar sans fin

 

Un rêve sibyllin, une double implosion

La conscience en fusion, et maintenant elle vole

Fuit ce qui la désole, une larme, un répit

Le vide, ses défis, et l’ancre qui retient

 

En attendant demain, il sera bon, meilleur

Empli de mil bonheurs, de petits « je ne sais »

Pour ses rêves défaits, et enfin respirer

Aimer, aimer, aimer, en attendant demain …

 

(Antia)

Publicités

30 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. loulou
    Mar 11, 2009 @ 19:33:14

    Une description frappante d’un état d’âme qui me ressemble à ne pas s’y méprendre! Tu l’aurais écrit pour moi ce billet, Anita, et il n’aurait pu être plus juste, plus vrai… jusqu’aux deux dernières strophes. Un très bel écrit susceptible d’en rejoindre plusieurs. Que de connaissance de l’âme il révèle.Amitiésloulou

    Réponse

  2. Régine
    Mar 11, 2009 @ 19:40:32

    toujours aussi douee pour faire chanter les motsque ca soit de la joie ,de la tristesse ,de l’amour,tu as le don de l’ecriturebravo ,j’aime toujours autant te lirebisous et bonne soiree ,je file manger

    Réponse

  3. ALIX
    Mar 11, 2009 @ 21:05:08

    Espoir, espoir ,Demain est synonyme…Hier est déjà loin L’ AMOUR s’y est éteint….Et demain nos chemins De chaleur empruntsA nouveau donnerontDe Plaisir la moisson….

    Réponse

  4. Sasha
    Mar 11, 2009 @ 21:16:37

    Il est des êtres qui se donnent jusqu’à s’oublier… mais il ne faut pas attendre demain pour aimer, n’est-ce pas ???Tendresse…

    Réponse

  5. Marie
    Mar 11, 2009 @ 22:16:10

    Non, il ne faut pas attendre pour aimer, et j’aime, j’aime à chaque fois jusqu’à la déchirure, j’aime sans condition, et trop souvent jusqu’à l’abnégation….Bisous Marie

    Réponse

  6. Solitaire
    Mar 11, 2009 @ 22:23:37

    Magnifique!Souvent,on aime,est aimé,puis…..les "aléas de la vie" font que cet Amour finit.Alors ton poême intervient……On attend demain…..On rêve à des demains incertains…….Bises ,amitiésF.

    Réponse

  7. CC.
    Mar 11, 2009 @ 23:07:43

    je ne sais pas comment tu fais pour donner autant de magie à tes mots et les rendre sublimes… Bisous tendresse

    Réponse

  8. serge
    Mar 12, 2009 @ 07:01:58

    Tres jolie poësie pleine de tendresse adressée sans doute à une retraitée , car " attendre" est notre principale activité.affectueusement, serge.

    Réponse

  9. Bernie
    Mar 12, 2009 @ 07:08:39

    Tout cela me fait penser à la vieille horloge-carillon comtois qui trônait dans le salon. Il égrenait les heures avec un son mélodieux. Il était toujours fidèle au fil des minutes, des heures, des jours, des mois, des ans. Il nous suffisait de tourner la clef pour lui donner à manger pour la semaine, et c’était une joie pour nous de le faire sous le regard de mamy et papy.Puis un beau jour le carillon eut droit à des vacances forcés…d’intégrer un nouveau lieu et de se faire entendre de nouveau.Désormais, il égrènera la vie d’une autre génération…tout en surveillant les amoures de la maisonnée…Bernie amoureux de son carillon

    Réponse

  10. Michèle
    Mar 12, 2009 @ 07:55:04

    Plus qu’un poème un cri ….le cri d’une vie pas facile certes mais où l’amour est toujours Présent ….c’est cet amour qui va te sauver …tu as raison d’espérer…il est là …pas si loin …il s’approche…Ne désespère jamais et continue à aimer !Demain n’est pas si loin…aie confiance !je t’embrasse tendrement Anita!Mishâ

    Réponse

  11. gerard
    Mar 12, 2009 @ 10:19:13

    Aimer,? ,qui !quoi !comment! ha oui demain !sera un autre jour !il ya toujours un espoir ,………………………bisous ANITA

    Réponse

  12. nathalie
    Mar 12, 2009 @ 10:52:09

    coucou, certains passages de ton magnifique écrit me font penser à ce que je peux ressentir parfois en ce moment..Bisous

    Réponse

  13. Sarötla
    Mar 12, 2009 @ 11:10:22

    La vision d’une rencontre possible avec l’amour "idéal" ou celle d’une rencontre idéale avec un possible "amour" engendre souffrances. Pourquoi tant de douleurs dans ce grand coeur?

    Réponse

  14. Rémy
    Mar 12, 2009 @ 12:16:24

    Cette dernière strophe contraste très fort avec mon avant dernier billet sur la vraie nature de la Vie……Merci de tout coeur Anita de me redonner du moral…Bises

    Réponse

  15. Francine
    Mar 12, 2009 @ 13:07:37

    Tes mots entrent dans mon coeur, encore une fois même venu d’ailleurs ils me rencontre…Que de mystère derrière ces poèmes partager ici dans cet univers virtuel.Des bouts de nous qui se connectent on ne sait trop par quelle magie…Merci Anita pour ta présence fidèle à passer me lire, et pour toutes ces perles espoir offert par ta plume depuis que je t’ai rencontré… Je m’en suis fait un collier…Je te souhaites une belle journée! xoxo

    Réponse

  16. ¤Tiggerlily
    Mar 12, 2009 @ 13:50:20

    Le présent peut prendre des années en courbures, ridulesLà où cela craque, ponce, lisse…le demain se peaufine lentementAlors demain prend un goût d’éternité dans cet Amour qui pointD’ailleurs on ne sait jamais quand…tout cela se fait !Espérer, croire que tout est possible encore ce jourCar demain, c’est peut-être là, juste là…qu’il commenceBisous Anita

    Réponse

  17. Roger
    Mar 12, 2009 @ 14:51:16

    J’aime, le poème et la technique employée.

    Réponse

  18. Reynald
    Mar 12, 2009 @ 14:59:43

    Je ne sais que dire, car cela ne serait que flaterries alors que je désire dire beaucoup plus que cela. Alors je mets des petit points, qui ne sont pas sibyllin, car ils s’expriment le silence…………………………………………………………………………………………………………………………………… et le silence est d’or comme cette prose.Reynald

    Réponse

  19. Ailleurs
    Mar 12, 2009 @ 15:28:38

    Bonjour ANita, tes mots sont magnifiques, la poésie et la beauté à chaque rime.. tu es vraiment douée.. un plaisir de te lire.Aimer tu sais , on le sent dans tes mots…aimer aimer aimer en attendant demain.. vivre pour le moment tant qu’il est encore temps..bisous et douce fin de journée.

    Réponse

  20. Noura
    Mar 12, 2009 @ 17:48:17

    L’amour ne finit pas. Il commence un jour, sans qu’on sache vraiment pourquoi. Ne rien attendre mais aimer. et ainsi il ne finit pas, jamais. Quel magie des mots Anita… on pâlit à la vue des lettres noires orangées, orchestrées à merveille.

    Réponse

  21. Michel
    Mar 12, 2009 @ 20:22:57

    Merci pour ce premier commentaire, chère amie ! 🙂

    Réponse

  22. claudem
    Mar 13, 2009 @ 23:50:13

    Chère Anita ce poème est mélancolique à souhait, et d’une grande douceur, et l’attente se fait souffrance, mais l’espérance est au bout…!je cite " aimer, aimer, aimer, en attendant demain..merci pour ce beau récit……et à trés bientôt..douce nuit..Claudy

    Réponse

  23. nathalie
    Mar 17, 2009 @ 09:52:08

    CoucouMerci pour ton com chez moi, il est un message d’amour au monde.Bisous

    Réponse

  24. athee
    Mar 18, 2009 @ 02:32:43

    Bonjour AnitaTellement vrai ce que tu exprimes dans ce magnifique poême:Seul l’Amour,l’epèrance de l’Amour nous aide à supporter aujourd’hui en attendant demain…..Ce demain incertain qui,nous l’espèrons toujours ,nous fera oublier d’aujourd’hui les chagrinsMerciAmitiésFrancis

    Réponse

  25. mariessourire
    Mar 18, 2009 @ 21:27:52

    La vie peut paraitre parfois si difficile, si frustrante voire même si inutile … que l’on se met à vivre en attendant demainen attendant un jour peut être prochainle risque alors est de se mettre "en veille"et de mettre sa vie en long sommeilalors la graine de l’espérance pousseet la vie devient un peu plus douce …en fait, là, tu as résumé beaucoup de moments de ma vie … et combien d’autres ont dû avoir la même impression à ta lecture je dis de tour coeur avec toi : oui, aimons, aimons, aimonscar dans la vie, il n’y a que l’amour qui vaille … oui que l’amourmerci de tes passages qui m’ont touché au coeurmille et mille bizzzzzzamitiéssourire

    Réponse

  26. ClÖ.
    Mar 20, 2009 @ 21:11:46

    bonsoir Anita …ça faisait un moment que je n’étais pas venue chez toi , tes écris sont toujours aussi sublimes et vrais..et en attendant demain ….vivons le présent !!bisoussss

    Réponse

  27. nathalie
    Mar 21, 2009 @ 08:18:54

    Je passe t’embrasser et te souhaiter un bon wee end.

    Réponse

  28. .
    Mar 26, 2009 @ 20:47:20

    bonsoir Anita Non je ne t’oublie pas , comment le pourrai je !!!! toi qui m’a offert les mots de ton âme .. J’ai gardé précieusement ton mots et te relis souvent .Ce soir je suis venue me ressourcer en parcourant tes textes , d’espoir pour demain d’amour pour la vie .. Je t’embrasse tendrement chère Anita *anitaC*

    Réponse

  29. Peter
    Mar 29, 2011 @ 18:31:14

    Merci d’avoir ouvert, au moins quelques instants, votre jardin secret pour nous en faire présent.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :