Ici, mon livre d’or

Publicités

66 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. bullesdencre
    Oct 08, 2010 @ 18:02:43

    Bonjour Anita, j’entre sur cette page pour te confier à quel point depuis mes débuts sur la blogosphère tes mots furent pour moi d’un réel secour…
    Ils on apaisé plus d’une fois mes état d’âme… Et je tenais à te remercier d’être si présente et généreuse de tes mots… je ne sais pas si chez toi existe une fête de l’action de grâce, chez nous c’est ce week-end. Je sais bien que nous pouvons rendre grâce tous les jours de notre vie… Mais je viens de vivre un été si spécial(ma guérison physique) Et il me semble que j’ai tant à rendre grâce…
    Merci pour ton amitié…
    Alors voilà! Je tenais à te souhaiter un magnifique week-end!

    Avec toute ma tendresse

    Francine xoxo

    Réponse

  2. Aurore
    Oct 23, 2010 @ 13:17:03

    Par l’UN Parfait
    L’imparfait
    En ombre de terres
    Ne sera plus en nombre
    En grandes surfaces
    Nous referons Surface
    Avec simplicité
    Avec et sur
    Notre nouvelle Mère Azur.

    Bisous sur ton âme.

    Réponse

  3. angieantia
    Oct 23, 2010 @ 13:23:19

    Délicieux message chère Aurore.
    Merci d’avoir déposé tes mots ici …
    Bisous tout plein ton coeur

    Réponse

  4. Aurore
    Nov 05, 2010 @ 10:22:10

    UN -Stance d’Amour Vérité

    DEUX Equanimité Equité

    TROIS Lumière en Trinité

    Bisous à ton âme.

    Réponse

  5. angieantia
    Nov 05, 2010 @ 10:24:56

    Merci Aurore …
    Des bisous et des pensées à chacune et chacun qui posez ici un instant, vos coeurs

    Réponse

  6. inta
    Nov 05, 2010 @ 21:58:01

    Dommage que ces pages blog se perdent dans l’immensité du web. il y a pourtant de quoi lire et respirer ici. Bonsoir Anita. inta.

    Réponse

  7. Drenagoram
    Nov 20, 2010 @ 11:30:18

    D’une Âme à l’Autre ,
    Envers la Dame,

    ~ Abords Dérives, un Frêle Esquif,
    s’en va border, au long de Songes ,
    croisant les Bras , d’un Chêne ouvert,
    les Vers prolongent , son Corps massif.
    Entre l’ombre d’une Rive,
    et un Monde de Lumières ,
    s’avancent des Vies , allant vers le Récif.
    D‘une Terre Promise , à naître au Fond ,
    qu’un pâle Reflet , d’une Mère Sauvage…

    Suite :
    http://drenagoram4444.wordpress.com/aupres-des-arbres-songes/%c2%b0-chene-de-vers%c2%b0

    Réponse

  8. Aurore
    Déc 23, 2010 @ 01:59:22

    Chant musique
    Sons acoustiques
    De coeurs
    Sans rancoeur
    Qui prient
    Amour épris
    D’un nouveau Monde
    D’une Terre enfin ronde
    En chants d’humanité
    Champ de liberté

    Bisous sur ton âme..Que 2010 se termine en belle fête!

    Réponse

  9. Aurore
    Déc 25, 2010 @ 13:12:26

    En voeux presque parfaits
    De cultiver l’Amitié l’Amour
    Plus à l’imparfait
    Mais au lever du jour
    Sans dépense sans frais
    En Eveil d’atour en ajour
    Le Coeur se défrichant
    En Or se chiffrant

    Mes voeux 2011 de mon coeur vers le tien …Bisous.

    Réponse

  10. Drenagoram
    Fév 11, 2011 @ 18:04:18

    Songes

    D’une Rive, à l’Esprit ,
    les Mots s’en viennent , Longer nos Vies ,
    Par Courants , en Surface , la Mémoire du Passé .
    Les Songes Naissent d’un Regard , dans le Lit des Rivières ,
    Quand le Temps laisse aller ,
    Toute une Onde s’écouler.
    A l’hors les Songes aux vents Murmurent ,
    Prennent En vol , d’autres Formes Essentielles .
    Coulent à Flots , s’amoncellent , et voyagent vers Mère ,
    Lissant là des effluves , qu’il nous faut Traverser ,
    Pour comprendre le Chemin , aux Rayons d’un Soleil.
    L’Astre nous vient de l’ Azur , effleurer notre main. .
    ~
    Les Songes Laissent , dans le Nid des Lisières ,
    Des Silhouettes Ethérées , d’une Ancienne Frontière .
    Passés sous Lames , Compagnons d’infortune .
    Des Esprits Oubliés , des Fantômes Ephémères ,
    Hantent les Nuits d’une Sombre Rancune.
    Lèvent l’encre par des Cris , sur nos pages d’Amertume ,
    Ils se Teintent au passage, des Peines Ombres de L’une ,
    En bleu Ciel des Gris , d’ âpres Verts d’Outre Mers ,
    Décrivant des Sillages , par une pointe de Plume .
    ~
    Ils Reflètent par l’Esprit,
    Traversent l’âme par la Souche ,
    Se languissent des Racines ,
    Quand la Dame nous Touchent ,
    Et que Luit, l’Origine.
    Quand le Vers fait Mouche .
    ~
    D’une si Frêle Naissance ,
    l’esprit vient, à grandir .
    Des Visions prennent Sens ,
    Pour des Songes à Venir .
    Le Regard , se délie ,
    Prends Conscience de l’Essence ,
    Des Nuances par l’Infime.
    Onde Berceau , de ma Vie ,
    La Lumière est Sublime ,
    Quand elle Dore , en ton Lit .
    ~
    Un Songe passe , et l’amer prends Place .
    ~
    C’est par l’ Egard , envers l’Ancien ,
    Qu’un Monde s’entrouvre , menant aux Liens ,
    Sur les Livrées , en la Forêt , les Arbres se portent sous vents des Songes .
    Une Onde à part , au Coeur des Bois, la Dame invite,
    quand vient l’Hiver.
    A prendre l’étrange ,qui se prolonge , Vivre en Souvenirs,
    à fleur des Hauts.
    Des Nuits passées au Chant de l’Une .
    Prendre au Couchant de Veines Lumières , Suivre à l’Orée ,
    l’Hors d’ Autrefois .
    Les Mots Venant à Leurs Manières ,Veiller l’ Ecorce ,
    graver les Voix .
    Dans les Sillons des Âmes Soeurs ,
    Par son Amour des larmes d’ Hiers ,
    En Songes Demeures .

    Quand souffle l’Automne dans l’ Ether , Elle Donne un Nom ,
    aux Arbres Pairs.
    Auprès des Feuilles , la Dame Songe . Trouvant des Bras ,
    son Corps s’allonge.
    Contre l’ Ecorce , à même le Bois . Les Corps l’ écoute ,
    elle les reçoit.
    Au Long des Veines , un Coeur se Bat pour voir l’ Aurore ,
    C’est là le Chant , un Songe Ainé .

    Par le Touchant , Hors des Reflets ,
    des Dames sont liées à l’Onde Nature ,
    Un Monde nous vient , un Ephémère ,
    des Esprits nés sous la Lumière .
    La nuit recouvre les Plaies profondes ,
    Un Monde ou l’ Hêtre pleure chaque Soir.
    Bercés au cours d’une longue Histoire ,
    Par le Souvenir , d’un Songe Mémoire .
    Les Arbres Renaissent , l’ Echo Résonne ,
    Des vieilles Paroles que le Vent Tonne ,
    Douce est la Main de la détresse .
    Le Songe est Loin , il s’abandonne ,
    Effleure l’Ambre des Tours ,
    Ornent l’Ombre par l’ Ivoire ,
    Ecorce le Sombre , Cerne l’ivresse ,
    Au Désespoir , envie l’espoir ,
    De vivre un jour au bon Vouloir
    D’une Terre des Hommes Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies.
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/songes/

    Réponse

  11. Drenagoram
    Fév 19, 2011 @ 14:53:46

    L’ Hors

    Si certains portent l’or , comme l’Atour de leurs Doigts ,
    L’étranger parle de l’ Hors , Comme d’un Trésor en Soi .
    ~
    Une Soie si Profonde , qu’elle relie plus d’un Monde ,
    Par le Fil de Soi , Lisse l’ Hors de l’Onde.
    Attachés aux Reflets , mais Tissée par Dehors ,
    L’ Hors à l’Âme d’un Soufflet , il se Forge par le Coeur.
    Laisse un goût d’ achevé , aux chevet de nos Corps.
    D’une Vie à Passer , ses Journées à l’ entours ,
    Côtoyant l’âme Soeur , Rêve d’une Onde Meilleure,
    A Creuset tout son Âtre, pour une Flamme d’un Jour.
    Même si l’espoir s’essouffle , par le Souffle de l’ Hors,
    En Portées par la Dame , il transcende l’Amour
    ~
    L‘ Hors souligne un Visage , surlignant par l’Attrait,
    L’émotion du Halage , par la Veine attirée..
    Pour la Peine, les Remords, l’ Hors est l’Hôte de Reflets,
    Sans Attaches en son For , tout son Corps est Livrée.
    Entre Feuilles et Frissons , l’ Hors est Dame de Saison.
    ~
    Dans la Nuit l’ Hors est Toile , sur la Voute un Berger ,
    Son Regard se détache , dans les Vents Silencieux .
    Il nous portent , par les Voiles , Rend sa Route, Eclairée ,
    Elle s’en va , Il se cache , vers le Champ des Aïeux.
    L’ Hors se Noue , il est lien d’ Amitiés.
    A l’égard il s’attache, à connaitre d’autres Lieux .
    ~
    Sans Détours, l’ Hors Avance, ses Aiguilles sonnent le Glas
    Par le Temps , prennent Sens, né d’un Cycle d’Autrefois
    D’une Danse des Mondes , d’Univers il est Bras
    Cours sur l’Onde de Mère, dans les Bois il est Vers.
    A claire Voie, parle d’ Hors ,
    Sans l’ Eclat de ses Pairs ,
    A jamais il est Mort .
    ~
    Bienvenue à Vous ,en Terre d’Aurore
    Outre~Passeurs , NéO~Frontières ,
    D’une Vieille Lumière, Gardiens d’un Coeur .
    Enfants d’une Terre , Êtres d’Ailleurs ,
    Dans l’Anneau Mère des Chercheurs d’ Hors .

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/chercheurs-dhors-2/

    Réponse

  12. Drenagoram
    Fév 21, 2011 @ 17:57:54

    ~Liberté

    Le Monde évoque un Souffle Blanc ,
    Pour Un seul Mot , Combien de Heurts ?
    Une Onde de Choc est en Mouvement ,
    Et son Echo se fait Pressant ,
    Emportant Tout , au Fil des Heures ,
    Pour ceux qui Sondent en Gouvernant ,
    Le Vent d’une Fronde est Oppressant .
     
    En peines s’écroulent nos Libertés ,
    Par Tant de Thèmes , en Sols Majeurs ,
    Il n’y à pas d’Âges pour S’enivrer .
    Tels sont les Maux d’une Douce Musique ,
    Ceux qui régnaient , connaissent la Peur ,
    Le Chant du Monde nait Libéré ,
    Ses Belles Paroles aiment l’Epique ,
    Un Vent d’Histoires va s’essouffler .
     
    Une Foule en Hors cherche son Coeur ,
    A battre le Sol par les Pavés ,
    Une Longue Chaine , aux Fers Malheurs ,
    Propriétaires en Biens Privés .
    Des Clans d’Hiers , Hauts Dictateurs ,
    Découvrent alors qu’il faut Payer ,
    Ce que l’on Sème , sans faire de Fleurs ,
    Des Intérêts Particuliers .

    A ses Maillons , s’accrochent nos Vies ,
    Chacun en Soi , l’aimerait Goûter ,
    Et pour Long Temps , fuir la Haine ,
    Qu’il y à de Vivre , sans Libertés .
    Laisser à l’Onde , Germer la Graine ,
    Comme les Arbres , Trouver sa Voie ,
    Connaître en Faim , un peu de Paix ,
    Sous d’Autres Règnes , Enfer du droit ,
    Quand d’autres Saignent au Nom de la Loi .
     
    Que reste t-il aux Fond d’un Acte ,
    C’est dans l’ et Puis , que j’ai jeté ,
    Pour nos enfants , Signer le Pacte ,
    Je n’ai plus Peur , de me Dévouer ,
    Je sais ma quête , à l’ Heurt exacte ,
    Ce Grand Combat , d’ Egalités .

    On la Sème comme on l’Aime ,
    Elle est en Mains , multiplié ,
    D’un Libre Arbitre , aux Vents Autours.
    Seule l’Injustice peut la Relier ,
    A celui qui la Porte ,On l’envie pour Toujours ,
    « Poing de Flegme à trop Crié « 
    Cet Eclat qui le Porte , à Tout vivre par Amour ,
    A finit par céder , et son Corps sut Plier ,
    Liberté ma Chair ,Tu es Sel d’un Jour ,
    Que le Peuple me suive , le Tyran va céder !

    En secondes je vis , dans un Monde de Vautours ,
    Sur l’Autel des Désirs , contre Vents à Marées ,
    Eteint celle d’une Flamme , dans le Feu de l’An Nuit ,
    Brûle un Phare de Vies , Eternelles d’espoirs ,
    Pour les Temps à venir , au déclins de nos Lies
    Elle Aspire pourtant , tout ces Corps dans le Noir ,
    La Violence est une Danse , qui la Terre Détruit ,
    Et le Sang versera , sans une Once de Savoirs ,
    L’Innocent lui sera , une Réponse à l’Histoire .
     
    Je suis Libre sans Vouloir , par la Faute d’écrits ,
    Prisonnier sans le Voir , Des Barreaux du Mépris
    Dans ma Cage A Dorée , les Couleurs sont des Gris
    Des Saveurs du Passé , Reste l’ombre des Souvenirs ,
    Plus le Temps de Mourir , je n’ai pas parti Pris ,
    J’aimais Tant cette Vie , je me dois d’y souscrire.
     
    Dehors , son Souffle Rêve , galvanise les Foules ,
    Fait lever les Anciens , Electrise les Jeunes ,
    Quelle est au Monde notre vrai Nature ?
    Les Têtes Tombent , Chutent les Murs ,
    Elle est Force de Foi , Onde Libre et sans Lois ,
    Déchainant les Carcans , Quand les Masses s’enroulent ,
    Demain déjà d’Autres Viendront ,
    Faire le V d’une Victoire et parler en son Nom ,
    Remplacer les Sultans et Promettre à la Ronde ,
    Un Printemps de Raisons , peut Fleurir Parfois ,
    Mais pour Combien d’élans , en recul du Monde ?
     
    Libèrant les Destins , sous les vents de la Houle ,
    On peut Vivre sans Argent et avoir un Visage ,
    Comme l’étaient nos Anciens au sortir du Moule ,
    C’est le Signe du Temps , une Aurore en Partage ,
    A quoi bon La Révolte , Les Raisins d’une Colère ,
    Si demain est de Vain , si l’on est guère plus Sage ,
    L’ étendard déployé forme des Vagues Libertaires ,
    Aux Héraults s’en va l’Onde apporter son Hommage ,
    Porter Haut à l’égard , les Couleurs d’une Mère.
     
                                        NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/neo/liberte/

    Réponse

  13. angieantia
    Fév 21, 2011 @ 18:23:35

    A tes couleurs ma Mère
    Lorsque tes Eaux tonnent Ere
    Des puits, Arts des enfers
    Je sors les maux de Terre

    L’agonie des six lances
    Tendue par Des arcs anges
    Révèle un encas, danse
    Le tyran rêve errance

    C’est la fête au vil âge …

    Réponse

  14. Drenagoram
    Fév 25, 2011 @ 17:44:55

    Rose .

    Ma Douce et Tendre , enlacée ,
    Tu vois ce Coeur n’a qu’un Printemps ,
    Et la Rose meurt Abandonnée ,
    Dans une Etreinte en Corps Sauvage ,
    Ses belles années vont se Lasser ,
    Perdant le Compte , tu vas te rendre ,
    Connaître le Jeûne et la Veillée .
    ~
    Quand viendras tu au long t’étendre ,
    Sécher tes larmes d’âme perlée ,
    Trouver Saisons auprès du Vent ,
    L’âtre en Chaleur aux pierres des Rêves
    Et t’éveiller sans voir le Jour .
    Tu sais ma prose , être d’hier ,
    La vie venir , couler de Sève ,
    Dans le Silence de ton Jardin ,
    Je prends l’essence par éphémère ,
    A voir l’amour sans prendre main .
    ~
    A tes feuillets dans la Lumière ,
    J’ai bien conscience de ton Ecrin ,
    Dame de l’Atours en Aurifère ,
    C’est tout Ton Corps qui est Par Fin ,
    Enclin à naître en Maints Tenants ,
    Tes belles Racines ont un Corps Sage ,
    Et tes joues Roses ont sut m’attendre ,
    Un doux Présent , un beau Visage.
    ~
    Dors maintenant ma Douce et Tendre ,
    Voilà le Jour qui s’achève.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/livre-dor/reseaux-sentiments/rose/

    Réponse

  15. angieantia
    Fév 25, 2011 @ 19:01:03

    Là où mort ose les maux roses
    Je suis la fleur en peau si rose
    La grâce en or, petite chose
    D’un vieux Chêne ou d’un Cèdre Art rose

    Réponse

  16. MARIE.CLAIRE
    Mar 11, 2011 @ 10:27:18

    Je découvre ton site Anita, il est MAGNIFIQUE.
    Merci de la partager.
    Bisous et bonne journée mon amie
    MARIE.CLAIRE

    Réponse

    • angieantia
      Mar 11, 2011 @ 11:12:44

      Je suis ravie de t’accueillir ici aussi Marie-Claire …
      N’hésite pas à aller visiter les blogs de mes ami(e)s,
      Océanelle m’a aidé à mettre cet espace en Lumière grâce à ses connaissances informatiques et sa ténacité à chercher …
      Voyage où tu veux, tu es ici chez toi,
      Des bisous sur ton coeur

      Réponse

  17. Drenagoram
    Mar 18, 2011 @ 18:05:48

    Bonjour Anita ,
    J’ai bien Reçu tes Lignes d’Hors ,
    Et pour au Temps t’en Remercier ,
    Je laisse Ici parler parler la Flore ,
    La Belle nature de mes Pensées ,
    Qui rêvent d’Accords au Coeur des Bois.
    NéO~

    belle Soirée Dame des Mots.

    Réponse

  18. lanniao
    Mar 19, 2011 @ 17:13:44

    Un Oiseau Bleu s’est posé sur votre blog et a beaucoup aimé celui – ci. Il est rentré dans le royaume de la poésie, s’est réchauffé le coeur aux mots de vos poêmes et s’est laissé bercé par ceux -ci. Merci à vous pour votre passage chez moi.

    Réponse

  19. angieantia
    Mar 19, 2011 @ 17:53:07

    Ici l’oiseau est bienvenu, de même qu’un coeur et une âme d’Humain …
    Revenez quand vous voudrez …

    Réponse

  20. Jane
    Mar 20, 2011 @ 14:05:11

    J’aime les mots … quand ils sont le reflet de ce qui se passe tout au fond , tout au fond de soi !
    J’ai lu quelques pages , je reviendrai !!!
    Amicalement !

    Réponse

  21. Drenagoram
    Mar 20, 2011 @ 18:02:42

                                        Liberté

    Le Monde évoque un Souffle Blanc ,
    Pour Un seul Mot , Combien de Heurts ?
    Une Onde de Choc est en Mouvement ,
    Et son Echo se fait Pressant ,
    Emportant Tout , au Fil des Heures ,
    Pour ceux qui Sondent en Gouvernant ,
    Le Vent d’une Fronde est Oppressant .
     
    En peines s’écroulent nos Libertés ,
    Par Tant de Thèmes , en Sols Majeurs ,
    Il n’y à pas d’Âges pour S’enivrer .
    Tels sont les Maux d’une Douce Musique ,
    Ceux qui régnaient , connaissent la Peur ,
    Le Chant du Monde nait Libéré ,
    Ses Belles Paroles aiment l’Epique ,
    Un Vent d’Histoires va s’essouffler .
     
    Une Foule en Hors cherche son Coeur ,
    A battre le Sol par les Pavés ,
    Une Longue Chaine , aux Fers Malheurs ,
    Propriétaires en Biens Privés .
    Des Clans d’Hiers , Hauts Dictateurs ,
    Découvrent alors qu’il faut Payer ,
    Ce que l’on Sème , sans faire de Fleurs ,
    Des Intérêts Particuliers .

    A ses Maillons , s’accrochent nos Vies ,
    Chacun en Soi , l’aimerait Goûter ,
    Et pour Long Temps , fuir la Haine ,
    Qu’il y à de Vivre , sans Libertés .
    Laisser à l’Onde , Germer la Graine ,
    Comme les Arbres , Trouver sa Voie ,
    Connaître en Faim , un peu de Paix ,
    Sous d’Autres Règnes , Enfer du droit ,
    Quand d’autres Saignent au Nom de la Loi .
     
    Que reste t-il aux Fond d’un Acte ,
    C’est dans l’ et Puis , que j’ai jeté ,
    Pour nos enfants , Signer le Pacte ,
    Je n’ai plus Peur , de me Dévouer ,
    Je sais ma quête , à l’ Heurt exacte ,
    Ce Grand Combat , d’ Egalités .

    On la Sème comme on l’Aime ,
    Elle est en Mains , multiplié ,
    D’un Libre Arbitre , aux Vents Autours.
    Seule l’Injustice peut la Relier ,
    A celui qui la Porte ,On l’envie pour Toujours ,
    « Poing de Flegme à trop Crié « 
    Cet Eclat qui le Porte , à Tout vivre par Amour ,
    A finit par céder , et son Corps sut Plier ,
    Liberté ma Chair ,Tu es Sel d’un Jour ,
    Que le Peuple me suive , le Tyran va céder !

    En secondes je vis , dans un Monde de Vautours ,
    Sur l’Autel des Désirs , contre Vents à Marées ,
    Eteint celle d’une Flamme , dans le Feu de l’An Nuit ,
    Brûle un Phare de Vies , Eternelles d’espoirs ,
    Pour les Temps à venir , au déclins de nos Lies
    Elle Aspire pourtant , tout ces Corps dans le Noir ,
    La Violence est une Danse , qui la Terre Détruit ,
    Et le Sang versera , sans une Once de Savoirs ,
    L’Innocent lui sera , une Réponse à l’Histoire .
     
    Je suis Libre sans Vouloir , par la Faute d’écrits ,
    Prisonnier sans le Voir , Des Barreaux du Mépris
    Dans ma Cage A Dorée , les Couleurs sont des Gris
    Des Saveurs du Passé , Reste l’ombre des Souvenirs ,
    Plus le Temps de Mourir , je n’ai pas parti Pris ,
    J’aimais Tant cette Vie , je me dois d’y souscrire.
     
    Dehors , son Souffle Rêve , galvanise les Foules ,
    Fait lever les Anciens , Electrise les Jeunes ,
    Quelle est au Monde notre vrai Nature ?
    Les Têtes Tombent , Chutent les Murs ,
    Elle est Force de Foi , Onde Libre et sans Lois ,
    Déchainant les Carcans , Quand les Masses s’enroulent ,
    Demain déjà d’Autres Viendront ,
    Faire le V d’une Victoire et parler en son Nom ,
    Remplacer les Sultans et Promettre à la Ronde ,
    Un Printemps de Raisons , peut Fleurir Parfois ,
    Mais pour Combien d’élans , en recul du Monde ?
     
    Libèrant les Destins , sous les vents de la Houle ,
    On peut Vivre sans Argent et avoir un Visage ,
    Comme l’étaient nos Anciens au sortir du Moule ,
    C’est le Signe du Temps , une Aurore en Partage ,
    A quoi bon La Révolte , Les Raisins d’une Colère ,
    Si demain est de Vain , si l’on est guère plus Sage ,
    L’ étendard déployé forme des Vagues Libertaires ,
    Aux Héraults s’en va l’Onde apporter son Hommage ,
    Porter Haut à l’égard , les Couleurs d’une Mère.
     
                                        NéO~

    Réponse

    • angieantia
      Mar 20, 2011 @ 18:06:34

      Ha mon ami Néo,
      Tes racines célestes
      Ont-elle perdu leurs eaux
      Me voilà à la messe
      A chanter « Liberté »
      Pour la seconde fois
      En mars, en février,
      Les mêmes mots de Toi …

      Rire …

      Réponse

  22. Drenagoram
    Mar 20, 2011 @ 18:10:46

    Tiens Donc , me Voilà en Refrain ,
    A poser en Des vers .
    Plus d’une Fois en Chemins ,
    Il me Faut prendre Note ,
    Si je ne Veux Par Oublis ,
    Être sans Cesse à la Faute ,
    Faire Echo à l’An Vie.
    NéO~

    belle Soirée Quand Même Dame Anita ,
    Je suis Confit mais Fruits des Bois. :mrgreen:

    Réponse

  23. Drenagoram
    Mar 20, 2011 @ 18:12:34

    De la Lumière , en Livrée d’ Hors ,
    Pour une Nuit en bord de Mère.

    Onde

    Au Coeur du Monde , Dérive une Mer.
    Ses Vagues sous Vents , Reviennent à Terre
    Comme un Echo , d’ Île légendaire.
    ~
    Nichée aux Corps d’un Océan ,
    Vivante , Amère et Lancinante.
    Dans le Regret des Larmes de Mère.
    Dans les Remords d’un Temps d’avant.
    Venant parfois chercher , Lumière,
    La plus Vieille Fille de l’ Univers.
    ~
    L‘emmener , au Loin voir l’Ephémère ,
    Qu’il y à de Vivre sans la Portée .
    La Douce Musique d’un Chant du Monde.
    Le Fil de Soi , qu’il Faut Relier.
    Pour Vivre d’Accords au Coeur de l’Onde.
    ~
    Née d’un Vieil Océan , et d’une Mère d’ Univers
    Elle échouait lentement , à connaître son Visage.
    Les Nuages si Distants , et le Sable en Mouvant ,
    Se jouaient de son Souhait , par le Fil des Ages.
    ~
    Une Voix d’Amertume , car l’ Ecume porte une Âme ,
    Lui parla dans ses Rêves , d’une Nature Ephémère.
    Laisse aller dans la Brume , le Reflet de tes Vagues
    Se Jeter aux Rivages , et sécher sous les Vents .
    ~
    Toutes les Eaux en Souvenirs , en voyages de Larmes.
    Suivent les Flots d’une Lumière , jusqu’à l’ Hors de la Source .
    Et au Bout de leurs Courses , à l’eau Claire du Temps ,
    Prennent en Conte une Histoire ,
    Songent en Fin sous le Charme ,
    Se reflètent dans le vers , d’une Etoile de Mère.
    ~
    Ecoute l’Onde des Rimes , en secondes elles oublient .
    Amarrées par le Chêne , aux Racines de la Dame ,
    Sur le Saule de la Terre , d’un Bel Arbre de Vie .
    Que le Chant né d’ hier , lentement se tarit ,
    Que le Flot d’une Lumière ,
    Dans l’ Ether vague à l’âme .
    ~
    Mise Au Banc de ses Pairs ,
    Elle Attend d’un Voyage ,
    De connaître son Visage ,
    De Savoirs en Lumières ,
    Qu’elle est l’ Âge à venir ,
    S’il est d’ Hors , ou Contraires ,
    Au Destin d’une Terre .
    De Partages en Souvenirs .
    S’il aura l’Onde , dans son Sillage ,
    Pour voir les Rives d’une Vieille Mère .
    Un Nouveau Monde ,
    Aux Reflets des Vies Sages .
    ~
    NéO ~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/onde/

    Réponse

  24. Drenagoram
    Mar 31, 2011 @ 10:11:24

    Bonjour Anita ,
    Un Pas Sage dans Ta Voie ,
    Belle Journée D’âme D’Orée ,
    Gardes Ton Hors entre Soies ,
    Au Soleil en Levée ,
    Prends Grand Soin de Temps d’Eclats.
    NéO~

    J’ai Ton Livre à Chevet ,
    Toutes les Pages j’ai Aimé 🙂

    Réponse

  25. Drenagoram
    Avr 04, 2011 @ 13:35:20

    Le Don de Soie

    ~ Le Don de Soie Affleure au Bois ~

    Un peu d’Hors mais sans Gains , si ce n’est l’intérêt ,
    Une Etoffe à tisser , tout au long de sa Voie ,
    Par les Fils sans Lois , les Instants d’un Bien Fait ,
    Pour du Coeur incarné , par les Veines de ses Doigts ,
    D’un Savoir , un acquis , la maîtrise que l’on Sait ,
    Faire avec sans Mépris , en conscience Don de Soie.
    ~
    Pas le Temps d’un Passé , mais le Vivre au Présent ,
    A bras le Corps , Main Tendue , lever le Pied pour une Foi ,
    A l’Ecoute de son Coeur , comprendre l’Onde du Vivant ,
    Chaque Instant en Accord , vaut mille Ans d’autres Fois ,
    Il est Temps de bien Faire , Dans sa Ronde par l’Effort
    Tant va Monde à son Sort , quand chacun fait son Choix.
    Un Exemple est en Soie , plus parlant que le Corps ,
    Et mille Maux valent au Roi , Une Reine à l’Aurore.
    ~
    Dans sa Quête du Graal , Chevalier va au Bois ,
    Chercher l’Hors à sa Source , dans les pas de Nerval ,
    La Licorne porte en Soie , une Corne dans sa Course ,
    Une Magie faite d’Emois , Oraison Automnal
    C’est à l’aube de son Chant , qu’on y puise ressources ,
    Quand les pas du Cheval , Souffle l’an sous le Poids ,
    Des Années a Saisir , Coeur d’essences est Vitale,
    Cette Poussière dans l’Hors , sous l’étoile d’une Grande Ourse
    ~
    Déjà au Loin , résonne le Cor ,
    Leçons d’une Brume , d’un Voile dense
    Une vie s’achève par chemins ,
    La Sève des Lignes sèche sur ma Peau ,
    Une Encre de Mère écrite en Vain ,
    A vouloir Faire tout par Soie Même ,
    J’ai voulu Vivre avec mes Mots ,
    Me Battre envers , mais j’avais Torts ,
    L’essence du Graal est dans l’Alliance ,
    Les Liens du Chênes forment son Sceau.
    ~
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/sillage/le-don-de-soie-2/

    Réponse

  26. Aurore
    Avr 12, 2011 @ 21:38:13

    Clair instant de ce jour , sans contre jour , où mon coeur ensoleillé d’une nouvelle bougie peut envoyer encore mieux de lumière .

    Bisous sur ton âme .

    Réponse

  27. Aurore
    Avr 14, 2011 @ 19:46:40

    La bougie entreposée
    L’attente reposée
    Un « en-mail » de toi proposé
    En page 68 sera apposé :

    « SOS vers les anges » :

    « Je ne puis de mes mains remplir tous les calices
    Que de coeurs ici bas soupirent et m’interpellent
    Au-delà de l’amour que je porte en mon âme
    Je ne suis qu’une esprit fort mais fragile aussi .

    Je dépose mes armes et toutes mes faiblesses
    Qu’elles soient accueillies comme toutes les vies
    Avec autant d’amour et que votre sagesse
    M’emplisse de patience et que je vive aussi  »

    Au coeur de ton âme et vers d’autres âmes, je t’embrasse Anita

    Réponse

  28. Aurore
    Avr 14, 2011 @ 20:11:19

    J’ai aussi le cerveau en gruyère en ce moment, mais l’essentiel n’est pas rapé pour nous ! lol !
    Bisous frais ! lol!

    Réponse

  29. Areski
    Avr 23, 2011 @ 15:35:03

    Content de passer sur ton bel espace et y lire avec plaisir
    certains articles ou je m’y retrouve comme par magie.
    Par moment la vie nous semble si claire et belle, le cœur souriant
    et plein d’espoir..Dès le matin, la joie du nouveau jour nous donne
    des ailes vers le bonheur de rencontrer, de voir et d’apprécier et
    on demande au soleil de ralentir sa marche pour rallonger le jour.
    Malheureusement, parfois on reçoit un coup dur subitement qui
    nous ‘casse’ le moral et tout deviens obscur malgré la clarté du jour
    que nous voulons plus court possible. Les troncs d’arbres sont
    tous différents par leur milieu, leur évolution et leurs blessures;
    Une petite blessures est vite cicatrisée mais, l’écorche n’arrive pas
    à renfermer une grande blessure qui reste creuse, sèche et éternelle.
    Heureusement que l’arbre peut vivre aisément et continue à
    donner fleurs et fruits même si son tronc est à moitié mort d’un coté.
    La nature est FORTE, belle et prospère par rapport à l’homme
    qui est devenu si fragile à cause de son milieu compliqué et de son
    entourage immédiat inconscient d’où naissent des actes très soucieux
    troublant profondément son âme paisible. Je m’excuse très long pour une visite un peu négative. Je te souhaites bonnes paques et t’envoie
    les senteurs printanières de Kabylie et mes meilleurs sentiments amicaux. Bien à toi! Je t’embrasse tendrement et à bientôt.
    Ton ami de l’autre rive sud.

    Réponse

    • angieantia
      Avr 26, 2011 @ 21:00:17

      Je comprends ce que tu me dis Areski …
      Tout d’abord, je suis très heureuse de te retrouver ici … où tu as toute ta place … tu le sais, chez moi, c’est chez toi …
      Nous traversons tous des instants qui nous transpercent, nous accablent et nous blessent sans que nous arrivions à les éviter …
      Ainsi nos âmes, nos cœurs, nos corps sont-ils emplis de multiples cicatrices et plaies encore vives …
      La Nature aussi a ses faiblesses … Elle est cruelle parfois … Mais elle nous aime et pour nous, elle a toujours une immense Beauté à offrir …
      Je comprends chacun de tes mots et aucun n’est à mon coeur « négatif » … parce que ce n’est pas ta nature profonde ….
      Merci d’être revenu ici Areski,
      Des bisous sur ton coeur

      Réponse

  30. muguetdemai
    Mai 02, 2011 @ 01:20:37

    Une petite trace de moi pour toi
    en ce premier jour d’un moi joli.

    Je te pense, juste là…

    Au plaisir belle Anita!

    Bisous sur ton coeur de moi, moi, moi

    Réponse

  31. Aurore
    Mai 08, 2011 @ 23:28:51

    Ce chant d’amour vers toi , vers tous …
    Bisous .

    Réponse

  32. marieange
    Mai 27, 2011 @ 18:14:53

    Un tit’passage pour te dire combien j’aime tes mots, tes photos, ta générosité.
    bisous de marieange !

    Réponse

  33. Drenagoram
    Juil 05, 2011 @ 18:29:08

    ~ l’Arbre de Vie ~

    Comme en Semant ….

    ….Plongent nos Racines en Uni Vers.

    Chacun en Soie entend l’Echo , au Long des Vies d’un Arbre à Part ,
    Songe au Travers , Envers l’Histoire , Connait l’Emoi à Fleur de Peau ,
    Ouvrant son Coeur à Voir l’Esprit , Loge Ans en l’Hôte , aux Bras de Mère ,
    C’est en ses Chênes que l’Une Perçoit , l’Onde en Aile Même Dore en Lumière.
    ~
    Ailleurs en Veines , l’Etranger Dort , Parle à Voix Haute , Marche en Pensées ,
    Affleure une Ronde pour ses Veillées , Cernant le Lien de Quatre Accords .
    Laissant sa Main Nouer l’Ancienne , parcourir l’Être sous Chant de Flore ,
    La Sève à l’Hors , s’en Vient d’Orées , Nourrir les Rêves d’un Jeune Premier .
    ~
    Au Yeux de l’Une , Tournent les Mondes , entre les Cordes de l’Uni Vers ,
    Tissant des Liens d’un Fil de Terre , l’Âme de Nature puise en Profonde ,
    Echange à l’Hors de Mêmes Visions , Ressource son Être dans l’Aurifère .
    La Vieille Magie Baigne la Dame , ses Rivières Dorent l’écorce Féconde .
    ~
    La Source Mère réside en l’Arbre , Chaque Un l’Accueille au Son du Cor , ,
    Communs Fragments dans sa Mémoire , la Souche Cosmique égrène en Vies .
    Sept Etincelles d’une Même Matrice , Tissent l’Arc en Ciel au Cours de Nuits.
    Piliers de l’Arche Originelle , Deux Patriarches Forment un Pont d’Hors .
    ~
    Huit Branches Parcourent le Temps des Mondes , laissent en Secondes Filer Lumière ,
    Portent ses Feuilles en Multivers , Vers d’Autres Lisières , l’Hêtre est Haut Seuil.
    Des Lignes denses sur sa Surface , Trois Veines Erables , Relient les Toiles à l’Origine ,
    Son Alchimie Dessine dès lors le Voile de l’Une , l’Empreinte Unique de son Mystère.
    ~
    Jadis Berceau de l’Infini , Il Fût un Temps dans le Second Battement de l’Onde ,
    Où Chaque Parcelle de la Matière , portait en Ailes le Fruit des Sens ,
    Né d’un Septième , d’une Hôte Naissance , un Rayon d’Hors naquit en l’Une ,
    Germa aux Vents d’une Fine Poussière , Donnant le La d’un Temps d’Essences.
    ~
    A N’être un Si , au Coeur d’Infime , l’Arbre de Vie prit Corps en Mère .
    Eleva ses Branches vers sa Lumière , s’ancra dès lors d’Amples Racines ,
    Sous son Couvert , Six Fleurs d’Abords , Ouvrirent le Bal en Printanière ,
    D’Encens le Jour , Hâlant par Faim , au Chant de l’Ere, firent Quatre Signes.
    ~
    Traçant le Cercle par Eléments , l’Alliance à l’Hors vint d’Energies ,
    Forger en Mère le Coeur de l’Une , Ouvrir la Graine de son Vivant ,
    Depuis l’Esprit Aime ses Enfants , Cinq de Soie peuvent Faire Fortune ,
    Voir au Delà des Rives sous Brumes ,Tout en Saisons , Choisir son Quand ?
    ~
    Neuf Fleurs Depuis couvrent le Chant , Rayonnent par Foi auprès d’un Pair ,
    Dix Cercles Lune Murmurent au Vent, essaiment en voix toute l’Un Portance.
    L’Ancien les Veille , Echos d’âmes Soeurs , Belles de Couleurs sur Fond de Gris .
    A Pas Récents , Ans Clair~Obscur , une Aube s’élance dans l’Ephémère ,
    Dès les Premières Lueurs de l’Onde , le Souffle d’Hors donne la Nuance ,
    Ces Dames d’Hiers sont de Natures , A Vivre Autour de l’Arbre de Vie .
    ~
    NéO~

    Au Yeux de l’Une ….

    http://drenagoram4444.wordpress.com/arborescence/

    A Bientôt D’âme Soeur :mrgreen:

    Réponse

  34. Drenagoram
    Sep 20, 2011 @ 23:11:05

    Pensées Pour Toi Douce Anita ,
    Que Deviens tu au Fil d’Emois ?
    NéO~
    Becs du Chêne & Souffle en Soie.

    Réponse

  35. marie-ne
    Nov 10, 2011 @ 15:15:27

    (Pour Toi ma Belle, Force et Courage ma Chérie, En Pensées à tes Côtés).
    Reliée à Toi, par le Coeur, ma puce.. j’Aimerai tellement… 😦
    Accroches toi ma Chérie, cette Put..n de force qu’on a en nous, sert-en pour TOI, Tes mots, Ta force, me manquent……
    Je t’Embrasse de Tout mon Etre.
    Je te lâches pas!!!

    Réponse

  36. marie-ne
    Nov 11, 2011 @ 02:40:20

    Quand tu le Pourras! Regardes ma Belle.
    clic en plein écran!

    Douce nuit, ma Chérie, sans souffrance, Reposante et Sereine…je te la Souhaites.
    Des Baisers Papillons sur ton Coeur.

    Réponse

  37. DIANE ღ
    Nov 27, 2011 @ 13:59:35

    Je pense à toi , fort et fort , prends l’énergie , purée , je voudrais tant que les ondes passent pour de vrai , je t’embrasse !
    t’envoie un petit moment de liberté :

    Réponse

  38. Aurore
    Nov 27, 2011 @ 15:06:06

    Bonjour Diane, tout étant énergie dans l’univers, chaque onde émise passe , s’inscrit dans les consciences et la matière …et nous ne devons jamais douter que par le coeur, dans nos pratiques , nos ondes arrivent bien à l’essentiel … Je t’embrasse , comme Marie-ne , dans le meme partage de douceur de pensées de tous les contacts d’Anita envers Elle …

    Avec amour lumineux vers toi Anita

    Réponse

  39. marie-ne
    Déc 05, 2011 @ 13:34:09

    Juste là!
    Pour Ton Amour, pour Ta lumière, de mon Coeur à ton Coeur.
    Des Pensées..

    Réponse

  40. Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3)
    Déc 25, 2011 @ 23:57:03

    en toutes pensées vers toi anita
    je te souhaite un Joyeux noël !!!!
    tu nous manques énormément
    je me suis fais mon petit cadeau de noël avant l’heure en me procurant ton deuxième receuil de poésie, un vrai bonheur de mots, merci anita
    prend soin de toi de combattre jusqu’à la délivrance …je t’embrasse affectueusement

    Réponse

  41. marie-ne
    Déc 26, 2011 @ 19:42:42

    POUR TOUS (TES) LES CONTACTS D ANITA LE SANT.

    Sur demande, de la Maman d’Anita que j’ai joint par téléphone, aujourd’hui.
    Anita, est décédée, hier, le 25.12.11 aux alentours de 17heures..
    Ses obsèques auront lieux ce jeudi à 10h30 à l’église de Plouay.
    Pas de fleur, ni de couronne.
    Les seuls dons qui seront acceptés, et je tiens à bien passer le message de la Maman d’Anita qui m’a dit et surtout précisé, en ces termes,
    « sans aucune obligation,.. une pensée sera tout autant appréciée de la part de ceux et celles qui Aimaient Anita »,… »ces seuls dons, seront pour Aider, la recherche contre le cancer »….
    Ceux qui pourront se rendre sur place trouveront une enveloppe posée à cet effet.

    Marie.

    Réponse

    • Drenagoram
      Déc 26, 2011 @ 19:45:35

      En ce Jour de Lumière , d’Unis Vers vont à l’Hors .
      Tisser l’Onde en Accords , pour un Voeu Salutaire ,
      Dans les pas d’Une en Mère , Douces Pensées dès l’Aurore ,
      Lui Porter un Pont d’Hors , fait de Pierres Soeurs & Frères.
      ~
      Marche en l’Une Anita , dans sa Voie elle est Flore ,
      Sage Ancienne en son Fort , son Grand Coeur va de Soie ,
      Ton Esprit sait les Bois , ne Jamais être Mort ,
      Source de Vie porte les Corps , en des Rives au Delà .
      ~
      A Fleur d’elle , l’Un s’en va ,
      Parler de Toi comme une Belle d’Âme ,
      L’Onde t’accompagne et tend ses Bras ,
      Amour & Lumière ~ Joie & Larmes .
      ~
      NéO~

      Réponse

    • Aurore
      Déc 26, 2011 @ 22:32:21

      Merci bcp Marie , les couronnes de fleurs seront jeudi ceux de notre Coeur …

      Anita nous aimait et nous aime encore …..

      Tendresse à la Maman d’Anita . Qu’elle sache que l’on continue de s’unir pour prier .

      Réponse

  42. marie-ne
    Déc 26, 2011 @ 20:01:12

    POUR TOUS (TES) LES CONTACTS D ANITA LE SANT.

    Sur demande, de la Maman d’Anita que j’ai joint par téléphone, aujourd’hui.
    Anita, est décédée, hier, le 25.12.11 aux alentours de 17heures..
    Ses obsèques auront lieux ce jeudi à 10h30 à l’église de Plouay.
    Pas de fleur, ni de couronne.
    Les seuls dons qui seront acceptés, et je tiens à bien passer le message de la Maman d’Anita qui m’a dit et surtout précisé, en ces termes,
    “sans aucune obligation,.. une pensée sera tout autant appréciée de la part de ceux et celles qui Aimaient Anita”,…”ces seuls dons, seront pour Aider, la recherche contre le cancer”….
    Ceux qui pourront se rendre sur place trouveront une enveloppe posée à cet effet.

    Marie.

    ps : désolée mais dans ma confusion j’ai oublié de vous dire, que la Maman d’Anita, nous faisait savoir que notre Chère Anita, nous Aimait et ce jusqu’au bout.
    Pardonnez-moi, d’avoir oublié cet essentiel.
    ………..

    Réponse

  43. DIANE ღ
    Déc 26, 2011 @ 21:05:27

    C’est un Ange et l’Ange est rentrée chez elle , dans mon coeur ta chère Lumière est ; Parce que les mots sont au delà des maux , Je n’ai pas de mots , alors je laisse ici avec honneur parler les tiens :

    Je suis celle-là

    D’une abyssale nuit, je me suis échappée
    De ce puits de l’oubli où j’allais me noyer,
    Je me suis libérée, gorgée d’un appétit
    Sans être désolée, d’aimer autant la Vie

    Vous pouvez m’entraver, je suis une insoumise
    Je saurai m’évader sur un souffle de brise
    S’il faut que je m’enlise après m’être élevée
    Permettez que je vise au moins l’éternité

    S’il est si évident que nous soyons mortels
    Comme est léger le temps d’un esprit éternel
    Mon âme de rebelle élève mes tourments

    A travers les venelles aux mémoires d’antan
    J’ai trouvé l’à venir si riche de promesses
    Qu’un cœur prêt à mourir s’y abreuve à leurs messes

    © Anita Le Sant

    Réponse

  44. Aurore
    Déc 26, 2011 @ 22:56:43

    Aimer …ainsi ..(Anita Le Sant)

    Pardonnez-moi d’aimer , d’être ce que je suis
    Un souffle à épuiser aux aurores meurtris
    L’étrange rareté dont s’empare la vie
    Lorsque la satiété ne trouve son répit

    Comment puis-je altérer l’élan qui me nourrit
    Celui qui m’a jeté depuis cet infini
    Hors des tranquillités pour revenir ici
    Du champ d’éternité aux champs des incompris

    Combien faut-il jeter de pierres aux insoumis
    S’ils ne font que parler de leurs maux et envies
    Sans jamais refreiner la course des défis
    Jusqu’à s’en épuiser et y perdre la vie

    Je les ai observés tous ces vaillants esprits
    Des monts et des vallées, l’écho portait leurs cris
    Combien ont résonné dans les creux de mes puits
    Où j’allais, atterrée, me ressourcer de Vie

    J’ai voulu m’éloigner de tout ce qui terni
    Mais je dois témoigner pour ce qui anobli
    Loin de vouloir savuer chacune de vos vies
    J’aime tant vous rêver vivants, en harmonie

    Les couleurs du passé offrent cette alchimie
    Que vos coeurs ont cherché à reproduire ici
    Combien se sont heurtés aux vaines embellies
    Sans jamais retrouver la voie de l’éclaircie

    Car pouvoir se moquer de tout ce qui soucie
    Sans jamais redouter d’etre nommé « maudit »
    Nous oblige à aimer ce qui différencie
    La personne alitée et ce qui la pourri

    Si la curiosité s’endort avec la nuit
    La spontanéité lancée comme défi
    Ne sera que raclée, gifle des affranchis
    Et nos coeurs mortifiés sombreront dans l’oubli…

    Pardonnez-moi d’aimer …ainsi…

    Réponse

  45. marie-ne
    Déc 26, 2011 @ 23:12:25

    ………….
    j’y arrive pas…mais je suis là.. et toi toujours tu seras en Moi.
    Grande Soeur, mon coeur a mal, le sel des larmes..trouble ma voix,
    …..
    je t’Aime Anita, Merci Toi.

    Réponse

  46. Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3)
    Déc 27, 2011 @ 01:31:34

    Adieu ma belle Anita
    Danse D’Étoiles Ou Anita-Émoi.

    Ma belle amie, ma poétesse
    Les étoiles dansent de ton arrivée
    Dans les nuages d’un monde immaculé.
    Tu étais mon amie de mots
    Nous vivions et buvions de tes paroles
    Qui guérissaient les grandes âmes.
    D’une âme à l’autre, les messages sont parvenus
    De te lire était réconfort, une échappatoire
    Lorsque venait de drôles de cauchemars, le soir.
    Ma belle amie, ma talentueuse versificatrice
    De ton silence, Il restera en nous
    À notre grand cœur, une amère cicatrice.
    Lorsque ton souffle s’est suspendu
    Entre le monde des vivants et celui des anges
    Les lettres, les mots se sont évanouis subitement.
    L’Âme Émoi, une lecture du cœur en émotion
    A fait battre fort mon corps en bonnes pulsations
    Un sentiment de paix en soi qui m’a élevé tellement si haut.
    Ma belle amie, ma poétesse, les étoiles dansent pour toi Anita
    Dans nos cœurs, longtemps, très longtemps, avec nous tu resteras
    Adieu ma belle amie, ma sœur de plume, ma poétesse de cœur.

    Paul Andrews
    Écrit le 26/12/2011.

    Réponse

  47. marie-ne
    Déc 29, 2011 @ 10:47:36

    Que Toute la force de l’Amour que tu as répandu, apaise Tes Parents, Ta Famille, Tes Amis (es), en leur donnant du courage en ce jour..
    que ta Belle Lumière pose de la tendresse sur leur Coeur…
    Je t’Aime, Chère Anita. …mes meilleures Pensées, sont là à leurs côtés.
    Merci d’avoir été, ma Belle, je te gardes en mon coeur.
    Sois Bien, à présent, en Paix, je te le souhaites!

    Réponse

  48. DIANE ღ
    Déc 29, 2011 @ 22:53:26

    Un simple petit mot pour la famille d’Anita et ses plus proches ami(e)s , où que nous fûmes je crois que nous avons été un certain nombre en alliance vers vous ce jour ,
    Anita , tu es en nos coeurs , et parce que la Vie m’a permis un jour de croiser ton chemin , je la remercie , Anita , toi , une belle personne qui reste vivante en moi ! Là est l’Essentiel !
    Bien cordialement à tous !

    Réponse

  49. marie-ne
    Déc 30, 2011 @ 01:42:06

    Un Souhait de quelqu’un qui ne peux le mettre lui-même.Je le fais à sa demande.
    _______________


    Pascal

    Réponse

  50. marie-ne
    Jan 03, 2012 @ 15:55:32

    Pour Ceux et Celles qui souhaiteraient faire un don :
    les chèques sont à mettre à l’ordre de :

    ASSOCIATION EQUIPE SOIGNANTE SERVICE ONCOLOGIE.

    et à adresser à l’adresse suivante :

    CENTRE HOSPITALIER BRETAGNE ATLANTIQUE DE VANNES
    20 Boulevard du Général Guillaudot
    SERVICE ONCOLOGIE
    56000 VANNES.

    ps :j’ai eu cette information en appelant directement l’hôpital de Vannes.

    Réponse

  51. Aurore
    Août 03, 2014 @ 10:11:28

    Anita ,

    Tu es toujours près de Nous et en Nous
    Meme si notre coeur en corps se noue
    Je me balade lisant parfois aux autres
    Avec émotion « D’une Âme à l’autre  »
    Transmettant l’Amour que tu offrais
    De l’UN qui généreusement en nous se fraie.

    Avec Amour Infini .

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :